Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Janice Kerbel
du 6 septembre 2008 au 11 octobre 2008
Exposition solo

Commissaire : Marie-Josée Lafortune

Janice Kerbel a fait son entrée dans le monde de l’art de curieuse façon : en imaginant le vol d’une banque à Londres dans ses moindres détails. Bank Job , 1999, répertorie avec une minutie chronométrée les étapes à suivre, documentant la banque sous différents angles, donnant le plan du lieu, de la ville et la route à prendre pour s’enfuir avec le butin. Cette méthodologie distingue la pratique de Kerbel qui s’intéresse à la notion de document dans une forme fictionnelle. Dans ses projets, l’artiste reprend des conventions, réfère à des époques et à des savoir-faire qu’elle étudie à la manière d’une anthropologue, recueillant sur le terrain et s’adjoignant les services d’experts. Le corpus d’œuvres qu’elle a créé est d’une grande sobriété et reprend des stratégies conceptuelles où le langage, le texte performé, est une composante essentielle.

Three Marked Decks , 1999, est une œuvre constituée de trois jeux de cartes ( Piatnik Vienna [standard], Bicycle Riderback [poker] et Bee Special Diamondback [blackjack]). Chaque jeu est imprimé sur une feuille. À prime abord, leur design semble conforme aux modèles existants. Pourtant, un œil averti repèrera les retouches à l’endos et détectera leur potentiel en observant la perte d’un motif (le nombre de pétales d’une rosette décorative indiquant la valeur de la carte) ou la subtile prolongation d’une spirale. L’exercice n’est pas facile car il requiert une autre «expertise». Il condense, à lui seul, ce qui fait la signature de Kerbel : un phénomène perceptuel dont le regardeur est le sujet «invisible». La particularité de ses œuvres réside dans la promesse d’une action dont la réalisation ne se concrétisera jamais. Elles restent au seuil de cette promesse, nous invitant à imaginer et à prolonger ce qu’elles proposent conceptuellement sur papier.

Remarkable , 2007, est une série d’affiches typographiques conçues pour la foire d’art Frieze de Londres, dans laquelle l’artiste annonce l’avènement de situations extraordinaires imaginées en réponse à ce contexte de foire. Le texte est performatif dans sa forme ; le choix et la taille des caractères dictent la lecture qui souligne le caractère événementiel de l’œuvre. Chaque affiche relate l’exploit, le haut fait, d’une personne remarquable à qui l’on confère des propriétés surnaturelles. La nature de ces exploits est une série de déclinaisons sur l’acte de voir, de regarder, d’affiner sa vue afin de percevoir le phénomène annoncé (l’œuvre d’art). Initialement placardées, les affiches conservent en galerie toute l’immédiateté dont le texte est porteur. À l’instar de Three Marked Decks , cette série démontre la compréhension que Kerbel a des codes (visuel et textuel) et des conventions esthétiques qui permettent à sa pratique d’exister et de trouver un équilibre entre l’action et la pensée, la rationalité et l’imagination, l’abstraction et la représentation.

Janice Kerbel vit et travaille à Londres où elle détient une maîtrise en beaux-arts du Goldsmith’s College de l’université de Londres. Elle expose régulièrement au Royaume-Uni et participe à de nombreuses expositions internationales. Sa pratique conceptuelle comprend un corpus d’œuvres sur papier et également des performances ( Ball Game , 2008), certaines conçues pour la radio ( Nick Silver Can’t Sleep , 2006 – Artangel, produit et diffusé à la BBC Radio 3), et des projets d’édition ( Deadstar: A Ghost Town , 2006 – Locus +, Newcastle). En 2007, elle prenait part à la Biennale de Montréal.

Janice Kerbel est représentée par la Galerie Karin Guenther, Hambourg, Allemagne. Optica tient à remercier la Galerie pour son aide et sa contribution.