Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Page couverture l Book cover, La Demeure, 2008.

le 23 mai 2008
Lancement de la publication La Demeure

Commissaire : Marie Fraser

Auteurs: Marie Fraser, Constanza Camelo, Marie-Paule Macdonald

Préface : Marie-Josée Lafortune

Artistes : Kim Adams, Michel de Broin, Constanza Camelo, Claudine Cotton, Alexandre David, Marie-Suzanne Désilets, Rachel Echenberg, Marie-Ange Guilleminot, KIT + Artengine = Borderline Developments, Lani Maestro, Shelley Miller, Janet Morton, Daniel Olson, Jean-François Prost, Ana Rewakowicz, Danielle Sauvé, Steve Topping, Mary Sui Yee Wong.

La demeure propose différents regards sur des pratiques et des enjeux contemporains dans le contexte d’une mouvance culturelle dont on mesure à peine la complexité. Devenue portable, mobile et éphémère, la demeure se trouve façonnée aujourd’hui par sa propre quête et témoigne d’une volonté d’habiter des lieux et de s’inventer des modes de vie non conventionnels qui sortent du cadre traditionnel de l’architecture. Les artistes sont nombreux aujourd’hui à questionner ce phénomène. L’habitat n’est plus un simple espace de repli, sédentarisé, il s’immisce au contraire dans les interstices entre intérieur et extérieur, touchant autant à l’intimité qu’à l’espace social, à la vie quotidienne et domestique qu’à la densité et l’activité urbaines. Vécue comme un espace mutant et nomade, la demeure est un moyen de s’orienter et de se localiser dans l’espace et dans le monde. Cette réflexion ouvre ici sur des préoccupations artistiques et culturelles, géographiques et philosophiques, qui nous obligent à situer autrement l’idée d’un chez soi comme fondement du sentiment d’appartenance et de l’identité.

Voir le catalogue des publications.