Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Robbin Deyo
du 12 octobre 1995 au 11 novembre 1995
Choice tomatoes

Debout devant les rangées de tomates en boîte au supermarché local, j’envisage toutes les possibilités et ensuite j’atteins une boîte. À ce moment-là, je m’aperçois que j’ai sélectionné comme toujours la même marque qui est celle achetée par ma mère. Je regarde encore les rangées de tomates en boîte et vois toutes les autres étiquettes que je n’avais jamais considérées.

Quand la liberté de choisir est-elle exercée? Comment notre choix est-il déterminé? À une époque où il existe beaucoup de choix apparents, combien de fois ceux-ci sont-ils conditionnés par des modèles appris que l’on ne questionne pas? Est-ce qu’il y a un choix? Dans « CHOICE Tomatoes », je considère ces questions par le biais de la représentation picturale d’une collection toujours grandissante d’étiquettes variées d’un seul produit, disponible pour tout consommateur canadien.
-Communiqué de presse (Optica)

Native de Vancouver, Robbin Deyo poursuit présentement une maîtrise ès art (beaux-arts) à l’Université Concordia à Montréal. En 1994, elle complète ses études de premier cycle au Emily Carr Institute of Art and Design où elle a principalement exposé à la galerie Concourse. Le nouveau corpus de travail présenté à la galerie Optica s’inscrit dans la continuité d’une recherche portant sur les enjeux d’un ordre social, questionnant les idéologies acceptées, tandis que sont également considérées les problématiques relatives à la peinture, à la construction d’un discours féminin et aux relations historiques entre un art officiel et d’autres pratiques par Deyo en s’engageant dans une série de peintures décrivant le domestique et des objets personnels que l’on retrouve dans un trousseau, une armoire de cuisine ou dans une malle au grenier. « Choice Tomatoes » est la première exposition solo de cette jeune artiste à Montréal.