Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Page couverture l Book cover, S’étourdir de paroles, 1990.

Paul Landon
du 12 mai 1990 au 6 juin 1990
S'étourdir de paroles

Mes installations récentes sont initiées par le dessin. Comme des dessins, elles témoignent des traces d'une présence humaine disparue. Les voix enregistrées suggèrent la présence éphémère de l'interlocuteur; les fils, les sentiers qu'il aurait pu suivre. L'environnement architectural du lieu d'exposition est utilisé comme troisième élément qui affect à la fois l'arrangement physique des fils et la qualité du son.
- Paul Landon
- Communiqué de presse (Optica)

Voir le catalogue des publications.

- Gravel, Claire, «Femmes et écologie: Elanor Bond: rendre à l'homme son aliénation», Le Devoir (samedi 2 juin 1990), p. 7.
- «S'étourdir de paroles», Parallélogramme, Vol. 16, No. 1.