Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





André Clément
du 12 janvier 2001 au 17 février 2001
Tourmente

«Je me suis bel et bien drapé du tumulte, essayant de percer la bourrasque, mais n'arrivant qu'à me brouiller un peu plus avec ce monde effervescent, entre les perturbations des systèmes dépressionnaires et l'agitation trouble de l'hyper-blizzard.»
- Matthias, épître aux sibyllins

Un réduit. Un hangar, peut-être, ou encore un garage. À l'intérieur, une projection vidéo représente, en cadrage serré, une chute de neige trés abondante, où l'on ne voit ni ciel ni terre. Des images animées, provenant de captations déficientes des ondes hertziennes, apparaissent sporadiquement à travers ces particules aux mouvements aléatoires, tandis que les murs du réduit renvoient, en un écho plus ou moins fidèle, la projection neigeuse. Le visiteur est ainsi happé par cette «tempête médiatique», tourbillon d'images chaotiques d'où surgissent, de façon intermittente, des bribes de sens, des segments narratifs fragmentaires réverbérés et déformés par les parois internes.

Né à Shawinigan en 1956, André Clément vit et travaille à Montréal. Ses oeuvres ont été exposées au Québec, au Canada et en Europe (Kunst Raum Riehen, Bâle, 2000; Gian Ferrari, Milan, Italie, 1995; Fotofeis, Édimbourg, Écosse, 1995). Son travail a fait l'objet de plusieurs articles et il a reçu de nombreuses bourses du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec. Il a aussi été artiste en résidence au Banff Centre for the Arts à deux reprises, en 1991 et 1994. Il occupe en ce moment un poste de professeur en arts visuels et médiatiques à l'Université du Québec à Montréal. Sa recherche des derniéres années s'intéresse à la perception visuelle, en questionnant la nature des rapports entre l'image photographique, les images de sources médiatiques et l'espace réel. Mettant en jeu des procédés de représentation comme le trompe-l'oeil photographique et la retransmission vidéo, son travail récent explore en outre, par la superposition numérique de documents visuels de diverses natures, les phénoménes perceptifs et interprétatifs liés à l'origine de l'image, à sa définition, à sa résolution en tant qu'énigme et à sa mise-en-scène dans l'espace et le temps.

Bibliographie
- Lehmann, Henry, «Quirky images speak for their creators», The Gazette, 3 février 2001, p.J6.
- Rodriguez, Véronique, «André Clément», Espace, hiver-printemps 2001.