Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Page couverture l Book cover, Souffle, 2003.

Heike Mutter, Sandra Sterle
du 7 septembre 2001 au 13 octobre 2001
Souffle

Commissaire : Nicole Gingras

«Souffle réunit des oeuvres photographiques et vidéographiques de Heike Mutter (Allemagne) et de Sandra Sterle (Pays-Bas). Cette exposition duo s’articule autour du temps et de sa suspension. Elle donne lieu à différentes expériences qui ont pour point d’ancrage le corps : flotter, être sur le point de tomber ou de se noyer, refaire surface, retenir son souffle, inspirer, respirer. Ces actions révèlent autant d’états d’un corps qui oscille entre convulsion et repos, entre mouvement et stase.

La question du temps et de sa suspension momentanée est ici traitée avec onirisme. Elle implique une dimension performative qui s’appuie sur des expériences limites dont certaines sont revécues par les deux artistes. Nous pouvons parler de passage d’un état à un autre plutôt que d’exorcisme. Chacune à leur façon, Heike Mutter et Sandra Sterle nous convient à des instants où le statut de l’image vacille.

Les oeuvres de Sterle et Mutter sont déstabilisantes. Elles nous exposent à ce presque rien qui, en surgissant, transforme tout équilibre dont on ne peut accepter la précarité. Toutes deux nous parlent d’un présent qui se renouvelle sous nos yeux.

Voir le catalogue des publications.

5 septembre 2001, 19h
Présentation publique de Heike Mutter
Goethe Institut
Norman McLaren Hall

6 septembre 2001, 19h
Présentation et rencontre de Sandra Sterle
GIV, Groupe Intervention Vidéo

Pour la venue et le séjour de Sandra Sterle, OPTICA remercie l’Ambassade Royale des Pays-Bas à Ottawa et M. Bram Buijze, Premier secrétaire et Attaché culturel. Pour la venue et le séjour de Heike Mutter, OPTICA remercie le Goethe Institut, le Directeur, M. Norbert Spitz, et Madame Caroline Gagnon, Coordonnatrice du programme culturel, de leur appui logistique et de leur accueil. également, M. Pierre Béchard de Pacart. Nicole Gingras remercie le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts et des lettres du Québec de leur soutien constant, ainsi que toute l’équipe d’OPTICA qui a permis de concrétiser l’exposition «Souffle / Breathing». Optica bénéficie du soutien financier du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal.

Sandra Sterle est une artiste multidisciplinaire (vidéo, installation, art web, performances). Née en Croatie, elle vit à Amsterdam, aux Pays-Bas. Cette artiste s’inspire de rituels liés au quotidien et se tourne vers certains lieux liés à l’enfance. Elle traite différentes formes de déracinements tout en questionnant son attachement affectif à des images de sa mémoire. Son travail est fréquemment exposé en Europe. En 1999, elle était invitée en résidence au Wexner Art Centre, Columbus, Ohio. Elle est maintenant en résidence à Artslink, à New York, pour tout l’automne.

Heike Mutter est une artiste utilisant la photographie et la vidéo. Née à Munich, elle vit à Cologne, Allemagne. Elle emprunte parfois à la performance pour incarner différentes personae. Son travail prend régulièrement la forme d’installations complexes où sont recréés des espaces, des lieux aux climats troubles. Elle recycle également des fragments de films éducatifs, montés en boucle, qui sont projetés ou diffusés sur moniteur. Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles et de groupe en Allemagne, en Italie et en Hongrie. Il s’agit de sa première exposition au Canada et en Amérique.

Nicole Gingras est auteur, commissaire; elle vit à Montréal. Depuis 1983, elle a assuré le commissariat de plusieurs expositions individuelles (Raymonde April, Donigan Cumming, Jacques Perron, Cathy Sisler, Michèle Waquant), des expositions de groupe («De la minceur de l’image», «Les Absences de la photographie») ainsi que de nombreux programmes de films et vidéos qui ont circulé au Canada et en Europe. Elle prépare actuellement une exposition de Mario Côté pour le Musée d’art de Joliette en janvier 2002 et une publication sur l’oeuvre de Manon Labrecque, pour cet automne.


Bibliographie
- Crevier, Lyne, «Résistant poétique», Ici, 27 septembre – 4 octobre 2001, p.46.
- Rochefort, Jean-Claude, «Apercevoir l’au-delà de près», Le Devoir, 29–30 septembre 2001, p.D13.
- «Fast Forward», Canadian Art, automne 2001, p.20.