Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Alain Pratte
du 8 janvier 1982 au 28 janvier 1982
Exposition solo

C'est une cage imprécise et vaseuse où tout flotte à la dérive et se noie; un marais pétrifié dans lequel nage l'air épais d'une vie latente, haletante. Et puis rien d'autre, sinon quelques grouillements sinistres. Comment dire?

Une ville...
Une ville aux milles commandements, une ville qui dit quand, qui dit qui; une ville de l'ordre, raisonnée par mille esprits contradictoires, gigantesque miroir bêtifiant ou la rue est un sens unique à l'horizon, le mur, un mur, le bruit, une masse d'odeurs criantes.

On cherche la ville, mais on se voit, errant, coincé entre deux rêve, entre deux mondes, comme un mur, comme une clé, dans la déroute anonyme, en quête des promesses d'une vie fuyante.

Et le temps file en crachotant ses poumons gris; est-ce un sursis? est-ce une grâce? Pourquoi cette urgence de décoder, recoder, bâtir? Serait-ce pour confirmer une fois pour toutes l'ineffable douceur de la survie? Mais c'est la guerre, voyons! Et il est tard... À peu près minuit, docteur Schweitzer.
- Communiqué de presse (Optica)