Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Bruce Parsons
du 5 octobre 1982 au 23 octobre 1982
Man on the Road to Solola

Outre son projet d’installation pour Optica, il travaille présentement à la réalisation de deux installations d’envergure pour P.S.I, New York ainsi que pour Mercer Union, Toronto. Le projet d’installation pour Optica intitulé « Man on the Road to Solola » réfère à des images d’archétypes juxtaposés de façon à suggérer des confrontations dramatiques. L’observateur se trouve alors entouré de couleurs, de matériaux tels l’étain, le bois, le laminé et la toile ainsi que des qualités picturales et architecturales inhérentes à la galerie. « Man on the Road to Solola » nous renvoie à l’art du passé et plus important encore est la nécessité de faire le lien avec le présent. L’œuvre de Parsons comporte des éléments autobiographiques servant de véhicule dans le processus de développement de celle-ci à travers une séquence d’associations de formes gratuites. L’utilisation dramatique de l’acte de rupture est partie intégrante de la structure de l’œuvre ne laissant que peu de préoccupation pour une continuité dans le style. L’artiste décrit son œuvre comme un appel urgent à une célébration dramatique à savoir d’une souris se métamorphosant en une tortue. Les caractères rituels de l’œuvre peinte suggèrent des gestes à la fois dynamiques et statiques complétés par la présence du ou des observateurs dans l’espace même de la galerie. Une bande vidéo Mother Earth dans laquelle l’artiste joue le rôle de l’Homme Mort, Endormi, de l’Interrogateur et de la Femme Tombant agit comme une extension de l’œuvre. D’autres caractères tels celui de Mère Terre nue qui prend une pose sans pour cela bouger et celui de la fille à la robe rouge dont la courbe du corps suggère l’extase érotique apparaissent dans l’installation ainsi que dans la bande vidéo. « Man on the Road to Solola » se définit, d’une part, à partir d’un éventail d’images déjà choisies par l’artiste et d’autre part, s’est développée à l’intérieur de l’espace architectural de la galerie même.
- Communiqué de presse (Optica)

Bruce Parsons est né à Montréal en 1937. Après des études au Ontario College of Art and Design à Toronto, il enseigne au Nova Scotia College of Art and Design, Halifax ainsi qu’à York University, Toronto.