Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Vera Frenkel, Anne Ramsden
du 7 février 1984 au 29 février 1984
Verifications

« Vérifications » est une exposition vidéo organisée par deux membres du Conseil d’administration d’Optica, Sorel Cohen et Monica Haim. Il s’agit d’une investigation sur le thème de la vérité et de la fiction par la mise-en-abîme du personnage dans les œuvres vidéo récentes de Vera Frenkel et de Anne Ramsden.

Artiste multidisciplinaire, Vera Frenkel travaille présentement à Toronto. Elle montrera … And Now The Truth, 1980, deuxième partie de The Secret Life of Cornelia Lumsden ; N/B et couleur, 30 minutes. Dans cette bande basée sur un fait réel, Vera Frenkel poursuit son enquête vidéographie sur la vie, le travail et le destin de Cornelia Lumsden, la romancière canadienne légendaire qui vécut à Paris dans l’entre-deux guerres pour disparaître ensuite mystérieusement. Il s’agit d’un exemple particulièrement éloquent de l’interrelation image-son-texte et de l’emploi combiné du documentaire et de la mise en scène qui caractérisent le travail de Frenkel.

Tourné à Banff, Kyoto, Toronto et Montréal, … And Now the Truth joue sur les registres des cultures élitiste et populaire et sur les données que chacune représente dans une suite de rebondissements où vérité et fiction s’enchevêtrent.

La vidéaste montréalaise Anne Ramsden propose sa série « Manufactured Romance » (1982-84, couleur) où une jeune auteure, Candie Cane, évolue peu à peu vers l’autonomie, dans sa vie personnelle et dans sa vie professionnelle sur la forme du télé-roman dont l’usage est si rependu dans les œuvres de fiction à la formulaire standardisé où elle énumère ce qui la caractérise comme personne. Et, curieusement, il semble que ce sont là les seuls faits auxquels le spectateur peut référer au sujet de Candie dont le caractère est par ailleurs si emmêle dans des personnalités fictives qu’elle paraît irréelle.

Par l’alternance bien dosée d’éléments de conscience et d’objectivité et d’éléments de confusion et de sentimentalité, Candie Cane constitue un portrait émouvant et ironique, une vision contemporaine des problèmes d’identité.

Vera Frenkel et Anne Ramsden posent toutes deux le dilemme réalité-fiction et amènent les spectateurs à trouver un sens dans le questionnement de la vraisemblance.
- Communiqué de presse (Optica)