Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Charlie Murphy
du 31 mai 1986 au 28 juin 1986
Toronto 1985

L’ensemble des tableaux que nous présente Charlie Murphy originent de photographies prises à Toronto durant l’année 1985. Leurs titres sont relativement éloquents: Sidewalk, City gardener, Café Bistro, MacDonald’s, He ran…, Yonge Street, Parade, August 10, 11 a.m., Quiet city, Sunday, et Good-bye Toronto, Hello Cape Breton. Murphy œuvre en effet dans la tradition de l’instantané (snapshot) à la suite des Kertesz, Cartier-Bresson et Robert Frank plus particulièrement, qui l’a beaucoup influencé. Mais cette préhension visuelle n’est que la première étape de ses travaux. Comme il le disait lui-même en 1983: “These works show how my watching became doing”.

Les tableaux de «Toronto – 1985» intègrent ainsi les photographies par séries entières, les juxtaposant littéralement à l’ensemble pictural qui les contient. L’assemblage est en effet particulier, en ce qu’il préserve l’indépendance des divers matériaux: les photographies étant très distinctement dissociées de la surface peinte et des divers autres matériaux qu’y intègre Murphy. De même, les titres, souvent inscrits sur la surface même du tableau, affichent très distinctement la spécificité de leur force narrative. Les photographies s’articulent ainsi au sein de chaque tableau comme autant d’éléments narratifs autour d’un thème; en même temps que l’ensemble des tableaux s’articule lui-même comme une série narrative plus englobante.
- Communiqué de presse (Optica)

Charlie Murphy est né à Sidney en Nouvelle-Écosse. Autodidacte, il a reçu sa première consécration comme photographe en travaillant sous la direction de Robert Frank en 1976. C’est à ce moment qu’il a commencé à intégrer le collage, la peinture et le dessin dans ses travaux, reconnaissant plus tard les affinités de ses pratiques avec celles de Schwitters et de Rauschenberg. Depuis ce temps, il a développé cette pratique du collage de multiples façons: autant sous la forme de diptyques juxtaposant collages et photographies, que de photographies de collages de photos, de juxtaposition ou intégration de textes et photographies, etc.