Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Tom Benner
du 7 février 1987 au 28 février 1987
Une réponse

« Avant 1979, mes productions étaient fortement influencées par divers aspects de la nature. En introduisant dans les galeries d'art des oeuvres environnementales telles les séries Feuilles (1971), Vagues et rocher (1972-74) et la pièce Saillies et formations glaciaires, je voulais offrir au public une vision plus intimes des phénomènes naturels. Le point culminant de cette période a été l'exposition de ces oeuvres, en 1976, à la Galerie d'art de l'Ontario de Toronto et de la Galerie d'art Sir George Williams de Montréal.
En 1979, jai abordé le thème de l'homme occidental et son impact destructeur sur l'environnement et la faune. Deux ans et demi plus tard, la série comprenant "Tom Benner's Third World Party Kit" était terminée. J'y développe mes idées sur différents éléments du tissu social contemporain; entre autres, les gouvernements, l'armée et les multinationales et leur influence sur le monde.

Mes oeuvres actuelles traitent d'animaux, d'oiseaux et des symboles naturels des civilisations anciennes ainsi que du sens que celles-ci prêtaient aux formes et images naturelles. Ces pièces, (sculptures, reliefs sur bois et photomurales) montrent le tort causé par l'homme moderne à certaines espèces telles le rorqual commun, l'ours polaire, le grand pingouin, l'aigle pêcheur et le puma. Elles expriment la perte profonde que serait la disparition de ces espèces et soulignent le peu de compréhension que l'homme témoigne à l'égard de son environnement.

En examinant l'histoire des animaux et la façon dont ceux-ci étaient jadis perçus et révérés, j'ai compris comment je devais les dépeindre; ainsi, «Vol de corneilles» ("Murder of crows"), pose la question suivante: « Pourquoi le bouffon du monde aviculaire doit-il être décrit comme un assassin? Et que dire sur sort réservé au vautour noir, qui jadis était honoré par les anciennes civilisations, et qui aujourd'hui est abhorré et chassé sans motif apparent. »

Présentées en galerie avec une interprétation plus moderne, ces images anciennes nous offrent une nouvelle et, peut-être, dernière chance de comprendre ce que nous sommes et la responsabilité que nous avons de ne plus faire preuve d'une mémoire et perception sélective en ce qui concerne le passée, présent et futur. »
– Tom Benner
- Communiqué de presse (Optica)

Bibliographie
Auteur inconnu, « L'art à l'oeil: Zilon et ses bombes », Le Matin, Montréal jeudi 20 février 1987, p. 17.