Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Penny Arcade, Victor Bouillon, Chris Kraus, Marion Schemma, Andres Serrano, Nancy Spero, David Wojnarowicz
du 14 mai 1993 au 12 juin 1993
Viande mystique

Journées internationales Antonin Artaud
Collaboration avec l'UQAM

En mai 1993 avait lieu à Montréal le premier colloque international consacré à l’œuvre d’Antonin Artaud. Ce colloque est organisé par l’UQAM et le Collège international de Philosophie de Paris. Des chercheurs canadiens, européens et américains y ont participé.

L’œuvre d’Artaud est l’une des productions littéraires les plus inventives du vingtième siècle. C’est dans cette perspective que Simon Harel de l’UQAM a adopté le parti pris de structurer un colloque, qui regroupe des chercheurs et des créateurs provenant de diverses aires théoriques. La mise en commun de sémioticiens, de psychanalistes, de critiques littéraires, de poètes, de philosophes, de spécialistes du domaine théâtral, assurait à ce colloque une orientation multidisciplinaire.

Au sein de cet événement, le rôle d’Optica aura été de présenter le volet contemporain, regroupant les œuvres de Nancy Spero (dessin), Victor Bouillon (installation sonore), David Wojnarowicz (photographie), Andres Serrano (photographie) et les bandes vidéos de Chris Kraus, présentées dans la salle multidisciplinaire, ainsi qu’une conférence de Nancy Spero le 28 mai à 20h00 à la galerie.

À partir du principe que l’art ne se crée jamais de rien, la commissaire invitée, Mme Sylvère Lotringer de l’Université de Columbia à New-York, a réuni cinq artistes, dont l’œuvre s’est inspirée, à un moment donné ou à un autre, à celle d’Antonin Artaud. L’exposition "Viande Mystique" questionne les influences d’une pratique citationnelle, grandissante au début des années quatre-vingt, qui témoigne du malaise à voir disparaître des ouvrages d’auteurs, qui sont rattachés à une certaine tradition littéraire.

Les pièces de la série Codex Artaud (1971-1972) de Nancy Spero révèle la pensée d’Artaud sous le même mode d’expression : des dessins idéographiques. Les rouleaux de papier de riz dénoncent les révoltes intérieures d’une artiste féministe que la rage et la frustration d’Artaud lui auront permis d’extérioriser.

Artaud avait lui aussi ses modèles : Saint-François d’Assise, Beaudelaire, Van Gogh, Neitzche et Jésus-Christ. « Il y aura toujours des truqueurs à côté des initiés », écrivait Artaud. Andres Serrano documente cette folie à sa façon, par des images photographiques choc des cadavres de la morgue.

Victor Bouillon se tourne vers Artaud pour donner à une de ses obsessions : le rêve. Il procèdera par glissements de sens. Ainsi, une série de haut-parleurs, suspendus à la hauteur du bassin d’un observateur, tissent un réseau sonore dans lequel l’on est invité à se déplacer. À l’arrière plan sur le mur de la galerie, est représentée une photographie, grand format de la clinique d’Ivry où séjourna Artaud. Les hauts-parleurs font entendre deux enregistrements : la voix du castrat, métaphore de la mort dénonçant la révolte contre Dieu le Père, se superpose à celle, apaisante à l’Avé Maria.

David Wojnarowicz ne connaît pas Artaud mais ses doubles qui sont Jean Genest et Arthur Rimbaud. Ses héros sont soit homosexuels, drogués ou alors comme Artaud, des hors-la-loi. Les photos (1987-88) proviennent de collages, d’assemblages ou de mise en place d’objets révélateurs d’un art nomade à la mesure de ses désirs.

Les bandes vidéos de Chris Kraus, Voyage to Rodez (14 minutes, 1986) et Foolproof Illusion , interrogent l’actualité de la figure d’Artaud en ces lieux de retraite ou institutions psychiatriques.
- Document interne (Optica)