Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Page couverture l Book cover, Le bénéfice du doute (Les cahiers des regards), 1993.

Nicole Jolicoeur, Denis Lessard, Claude Lévêque, Pierre Jean Serres, Nell Tenhaaf, Erwin Driessens, Maria Verstappen
du 14 octobre 1993 au 13 novembre 1993
Le bénéfice du doute - Volet 1

Commissaires : Diane Gougeon, Annie Molin Vasseur, Alain Reinaudo (publication)

En collaboration avec la Galerie d’art contemporain du Centre Saint-Vincent, Herblay, France.

"Le bénéfice du doute" est le titre d’une exposition née de la rencontre de trois conservateurs. Destinées à l’origine à être montrée dans deux espaces différents à Montréal, nous avons décidé de grouper nos efforts et d’en faire un seul événement, qui se tiendra en deux temps à Optica, pour ensuite voyager en France et en Hollande. C’est donc une organisation conjointe du Centre d’art d’Herblay (France) et de la galerie Optica (Montréal).

Optica présente les deux volets de cette exposition du 14 octobre au 13 novembre et du 18 novembre au 18 décembre 1993. De par sa vocation, Optica est un centre d’artistes ouvert au partenariat avec artistes, galeries et centres étrangers ainsi qu’avec des commissaires indépendants.

Le centre d’Herblay de son côté favorise les ententes à long terme, ayant institué un réseau international de circulation des idées et des œuvres entre plusieurs intervenants de l’art. C’est ainsi que les artistes français et hollandais continuent avec cette manifestation une aventure entreprise bien avant et que certains des artistes québécois y prolongent des contacts, entrepris avec Herblay.

Les artistes participants sont : pour le premier volet, Erwin Driessens & Maria Verstappen (Pays-Bas), Nicole Jolicoeur, Denis Lessard, Nell Tenhaaf (Québec), Claude Lévêque, Pierre-Jean Serres (France) et pour le second volet, Jean-Sylvain Bieth (France), Corrine Corry, Lani Maestro, André Martin (Québec), Andrej Roiter et Lydia Schouten (Pays-Bas). Il ne s’agit pas d’un échange traditionnel (chaque centre envoyant ses artistes à l’étranger) mais bien une exposition-partage où les œuvres se répondent dans le même espace : une rencontre entre différents individus et différentes recherches, plutôt qu’une invitation thématique sur laquelle des œuvres ou des individus viendraient se greffer.

En tant que conservateurs, nous avons respecté nos propres affinités et avons été à l’écoute des propositions des artistes qui nous ont semblé se répondre et s’organiser autour de ce qui a été nommé "Le bénéfice du doute". En bref, une présentation qui confronte le privé et le public, l’image sociale et la réalité, les limites du visible et du fictionnel, et où se côtoient principalement photographies et installations. Un catalogue sera édité où Catherine Bédard et Ijsbrand van Veelen nous proposent leur lecture des œuvres.

Nous souhaitons que cette exposition, en plus d,être itinérante, devienne une autre aventure qui se prolonge dans des confrontations stimulantes, expositions et rencontres de toutes sortes, renforçant les liens de solidarité et de continuité établis.

Certains individus et organismes maintiennent également leurs implications en art contemporain. Ainsi en est-il de la plupart des commanditaires et intervenants culturels qui nous ont à nouveau accordé leur soutien. L’exposition Le bénéfice du doute a été réalisée avec l’aide du ministère des Affaires internationales du Québec, du programme Diffusion hors Québec, du ministère de la Culture du Québec, du programme des Relations culturelles internationales des Affaires extérieures et Commerce extérieur du Canada/ with the assistance of the International Cultural relations Program of External Affairs and International Trade Canada, de l’Association Française d’Action artistique, du ministère Français des Affaires Étrangères, du Consulat Général de France et de KLM-Lignes Aériennes Royales Néerlandaises. Qu’ils en soient tous remerciés ici.
- Diane Gougeon, Alain Reinaudo, Annie Molin Vasseur
- Communiqué de presse (Optica) Voir le catalogue des publications.