Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Janet Werner
du 10 septembre 1998 au 17 octobre 1998
Trust

Les tableaux récents de Janet Werner pointent une nouvelle orientation dans son travail aussi bien en termes de dimension que de thématique. Ce travail-ci est constitué d’une série de portraits inventés qui réfèrent au genre classique, et maintenant en déclin, du portrait (pris en charge par la photographie et la vidéo), mais qui s’en éloignent également sur le plan à la fois du processus et de l’intention. Ce sont des portraits de personnages imaginés plutôt que de gens réels, mais qui nous rappellent étrangement des gens que nous avons connus. Le regardant est laissé dans un état d’incertitude quant à ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent. La préoccupation de Werner n’est pas l’art du portrait mais la vision elle-même avec comme condition la figure en tant que sujet et objet, regardant et regardé. Dans ce face à face avec les tableaux, le regardant est lui aussi engagé dans le processus du regard, et l’acte de voyeurisme qu’est le regard devient partie intégrante du sujet de l’oeuvre.

Janet Werner est née à Winnipeg au Manitoba. Elle a complété une maîtrise à la Yale University, School of Art and Architecture, en 1987. Elle vit et travaille présentement à Saskatoon où elle enseigne au département d'art et d'histoire de l'art de la University of Saskatchewan. Le travail de Werner a fait l'objet d'expositions à la Robert Birch Gallery (Toronto), à la Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge), à Plug In (Winnipeg), à la Mercer Union (Toronto), à la Charles Scott Gallery (Vancouver), à la Centrale (Montréal), à la Mendel Art Gallery (Saskatoon) et la Garnet Press Gallery (Toronto). Une exposition de son travail est prévue à la Art Gallery of Mississauga en mars 1999.

Bibliographie
- Mark, Lisa Gabrielle, «Getting our hands dirty», C Magazine, no 59, septembre–novembre 1998, pp.18–22.
- «Best Bets», The Gazette, 25 septembre 1998, p.D1.
- «Fast Forward», Canadian Art, automne 1998, p.28.
- «Janet Werner», Voir, 1–7 octobre 1998, p.62.
- «Trust», Mix Magazine, vol. 24, no 2, automne 1998, p.22.