Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Page couverture l Book cover, Fin de siècle, 2000.

Germaine Koh, Lucy Pullen
du 29 octobre 1999 au 4 décembre 1999
Fin de siècle : 1000 gracias

Commissaires : François Dion, Luis Jacob

«1000 Gracias» explore comment des sujets sociaux, en particulier les artistes et les commissaires, s’intègrent ou s’identifient à une communauté, comment ils abordent les individus qui la forment, et sur quelle base ces rencontres se font. Les oeuvres présentées n’agissent pas tant comme des signes de cette appartenance mais davantage comme des déclencheurs d’activité, de dialogue, d’engagement envers l’autre, traçant ainsi l’ébauche d’une communauté. Cette exposition est la quatrième et la dernière de la série «Fin de siècle», organisée pour la salle multidisciplinaire d’Optica.

Voir le catalogue des publications.

Depuis huit ans, Lucy Pullen élabore une démarche artistique en faisant des allers-retours à Halifax en Nouvelle-Écosse. Elle a grandi à Halifax, a participé à un programme d’échange à la Cooper Union à New York en 1992, a obtenu son diplôme du NSCAD en 1993, a rencontré Sandy Plotnikoff en 1994, a fait un malheur en 1995, a exposé à la galerie S.L. Simpson en 1996, a continué à travailler sur des trucs à Halifax et à New York en 1997, a été en résidence en Islande et à Skowhegan, dans le Maine, en 1998, et travaille présentement à une maîtrise à la Temple University à Philadelphie.

Germaine Koh est artiste et commissaire; elle n’a pas d’adresse fixe. Son travail a récemment fait l’objet d’expositions individuelles à Ex Teresa Arte Actual à Mexico (1999), au Los Angeles Contemporary Exhibitions (1999), au centre d’artistes YYZ à Toronto (1998) et au Centre des arts actuels SKOL à Montréal (1998). Parmi les expositions de groupe auxquelles elle a participé, mentionnons «Every Day : 11th Biennale of Sydney» (1998), «Waste Management» au Musée des beaux-arts de l’Ontario à Toronto (1999), «In All the Wrong Places» à La Galerie d’art d’Ottawa (1999) et «World Wide Video Festival» au W139 à Amsterdam (1999). Elle a fait ses études au Hunter College de la City University of New York et à l’Université d’Ottawa.

Luis Jacob est un artiste qui agit comme commissaire, éditeur de livres d'artistes, écrivain, organisateur, et qui travaille dans son atelier. Il est engagé dans l’Anarchist Free School à Toronto et publie des livres d’artistes par le biais de la Galerie Largeness World of Art. Il aime écrire pour Lola, et a travaillé avec les collectifs Truck Stop 12 et See Through Cities. Ses expositions récentes comprennent «trans» (University of Western Ontario Art Gallery), «off/site@toronto» (Mercer Union), «Version City» (University at Buffalo Art Gallery), «Limousine (Free Parking)» et «30 seconds + title» (Musée des beaux-arts de l’Ontario).

François Dion est diplômé de l’Université du Québec à Montréal. Il a collaboré avec divers centres d’artistes québécois, publié des textes dans plusieurs périodiques d’art et de culture, coédité Cube en 1998-1999 et organisé des expositions présentées à Montréal, à Ottawa et en France. Il est présentement directeur de la Galerie 101 à Ottawa.


Bibliographie
- Miller, Marcus, «Surface of depth», Hour, 2–8 décembre 1999, p.56.
- «Fast Forward», Canadian Art, hiver 1999, p.16.