Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Martin Désilets
du 7 mars 2003 au 12 avril 2003
Les agglomérations - cartes postales et petits formats

Les «cartes postales et petits formats» sont extraits du corpus «Les agglomérations», un projet qui s’inscrit dans la suite de séjours récents au Liban. Le titre évoque les concentrations d’habitations que constituent les villes et villages de ce pays et suggère l’idée d’un parcours à travers ces espaces et ces lieux. Il qualifie en même temps le projet dans sa forme et sa substance : une accumulation d’éléments, de fragments disparates et éclectiques (photographiques, peints ou assemblés) qui s’agglutinent en formant des objets ou des «zones» hétérogènes. L’ensemble s’organise librement à partir d’un jeu d’associations formelles et sémantiques. Néanmoins, tout au long de la réalisation du projet et dans sa facture même, une règle stricte s’impose, comme un interdit (un inter-dit) : ce travail d’agglomération exclut obligatoirement l’usage d’un seul élément du langage plastique : la ligne verte. Cette restriction discrète dans l’usage de la couleur et de la forme confère subrepticement à l’œuvre une dimension politique.

Né en 1969, Martin Désilets est titulaire d’une maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal. Dans sa pratique artistique, dont les ancrages reposent sur l’objet et le médium peinture, divers fragments cohabitent et s’accumulent dans un jeu de sortie et de remise en contexte, re-créant une syntaxe à travers laquelle, bien souvent, le non-dit et le non-représenté occupent une importance aussi grande, et parfois même davantage, que ce qui semble d’emblée s’offrir au regard. Il a séjourné au Liban à deux reprises, en 2001, lors d’une résidence d’artistes à Tripoli, et en 2002, alors qu’il présentait une partie du corpus Les agglomérations à l’Espace SD de Beyrouth. Ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions individuelles au Québec : à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval (2002), à la galerie Occurrence (2001), au Centre d’exposition de Mont-Laurier (2000) et au centre d’exposition CIRCA (1999). Il a participé à diverses expositions de groupe, principalement au Québec, mais également en Ontario et au Liban. Il publie occasionnellement dans différentes revues spécialisées.