Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Dagmar Keller, Martin Wittwer
du 14 mars 2009 au 18 avril 2009
Messages passagers

Commissaire : Nicole Gingras

Messages passagers est la première exposition individuelle au Canada des artistes Dagmar Keller (Allemagne) et Martin Wittwer (Suisse). Elle réunit trois œuvres récentes où les artistes examinent la relation entre la réalité et la fiction, interrogent divers processus de perception et de communication.

Say Hello to Peace and Tranquility (2001) consiste en un flot régulier de plans tournés dans une banlieue paisible ou le temps semble arrêté. Le sentiment d’une expérience hors du temps est nourri par le mouvement fluide d’une caméra témoin, le caractère artificiel et construit des scènes : il est difficile de dire s’il s’agit de photographie, de maquette, d’une publicité pour complexe d’habitations. Une bande sonore conçue par Michaela Grobelny renforce cette sensation d’atemporalité et enveloppe l’observateur dans son activité. S’agit-il ici d’utopie, de fiction, d’illusion, de critique d’un phénomène urbain ou de fascination pour cette tranquillité trouble ? What You Want To See (2006) nous donne à voir les façades d’immeubles d’une ville à la tombée de la nuit et à entendre les fragments d’une conversation entre un homme et une femme. Ce cadre urbain sert d’écran à une communication intime continuellement brouillée et télescopée par le langage et une mauvaise transmission. Ici aussi il y a suspension. Pour ces deux œuvres, les lieux filmés sont exempts de toute présence humaine. Ave Maria (2007) consiste en un tournage plus cru, plan documentaire d’une rue animée d’Italie tourné d’une voiture en déplacement dans la ville. Un télescopage s’opère entre les images des passants, des automobilistes et des panneaux publicitaires ; un ave maria porté par une voix de femme confère à cette courte vidéo un ton opératique et incantatoire.

Ces trois œuvres, s’appuyant sur la contemplation, le voyeurisme et la simple curiosité, offrent un juste équilibre entre des préoccupations sociales, urbaines et esthétiques. Elles sont le reflet d’une investigation sérieuse et maîtrisée du pouvoir de l’image sur notre environnement, alimentée d’atmosphères sonores impressionnistes, parfois oniriques, parfois ironiques. L’architecture, l’urbanité, le flux, la mobilité, la relation à l’autre sont quelques thèmes récurrents de l’œuvre de Dagmar Keller et Martin Wittwer. En dépit de l’insertion de nombreux éléments narratifs dans leurs œuvres, toute l’entreprise de ces deux artistes pourrait se résumer en ces mots : faire l’expérience du temps.
- Nicole Gingras

Messages passagers est la seconde exposition d'Écouter pour voir, série d'expositions conçues par Nicole Gingras, commissaire de Montréal, invitée dans le cadre de BRUIT ET SILENCE 2008-2009, événement organisé par le Goethe-Institut Montréal.

L’exposition est le fruit d’une collaboration entre Optica et le Goethe-Institut Montréal ; elle bénéficie du soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

Goethe



Prohelvetia


Dagmar Keller (1972, Allemagne) et Martin Wittwer (1969, Suisse) est un duo d’artistes travaillant ensemble depuis 1997. Ils bénéficient d’une reconnaissance sur la scène internationale pour leurs photographies, vidéos et installations. Ils ont fait l’objet de plusieurs expositions individuelles en Europe ainsi que d’expositions de groupe en Europe, en Asie et en Inde.

Nicole Gingras est commissaire d'exposition et auteur ; elle vit à Montréal. Son intérêt pour l'image et le son se concrétise dans de nombreuses expositions, programmations et publications.