Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Julie Beugin
du 10 mai 2008 au 14 juin 2008
Créer de l'espace / Making Space

Dans ses grands tableaux d’espaces fictionnels, Julie Beugin combine des paysages aux couleurs étranges et des intérieurs architecturaux, nous situant à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, au seuil de l’imagination et de la réalité. Ses idées de tableaux sont déclenchées par la lecture de descriptions dans des romans, même si les tableaux eux-mêmes ne contiennent pas de personnage et de récit. Empreintes de théâtralité, ses peintures puisent dans différentes sources iconographiques, dont des photographies trouvées, de vieilles éditions de National Geographic et d’images prises sur Internet. Ses paysages romantiques sont peints sans profondeur convaincante, devenant les toiles de fond d’espaces de création intimes, équipés de bureaux, de piles de livres, de paperasse et de chaises vides. Des fragments d’image suggèrent des réalités simultanées : espace onirique, espace mental, infiltration et déstabilisation du présent par la mémoire. Le romancier Paul Auster décrit ces espaces à merveille : «La pièce dans laquelle il vivait était un espace onirique et ses murs étaient en quelque sorte comme la peau d’un deuxième corps répandu autour de lui, comme si son propre corps avait été transformé en esprit, en un instrument de pensée pure qui respire.»

Les œuvres de Julie Beugin ont fait l’objet d’expositions à Vancouver, à Ottawa et à Calgary. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Emily Carr Institute à Vancouver et une maîtrise en beaux-arts (2008) de l’Université Concordia. Elle vit et travaille présentement à Montréal.