Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Jaana Kokko
du 16 janvier 2010 au 20 février 2010
Life Must Be Alive

Jaana Kokko a développé un corpus d’œuvres vidéographiques où la configuration des lieux façonne la totalité de l’être. Deux vidéos sont présentées en galerie : Modern Times (Transcription) (1982/2006) et The Anarch (2008) – issues de la série «Who am I, What am I, Why am I» – recèlent la même volonté de questionner la valeur du document comme représentation du réel et élément de fiction. La parole est ici gardienne d’une histoire, d’une connaissance et d’une mémoire; l’artiste la porte à l’écran par le biais d’entrevues, dressant des portraits familiaux et individuels qui lui permettent d’observer les relations de pouvoir.

Modern Times (Transcription) (1982/2006) se construit autour d’une entrevue menée par l’artiste et une amie – toutes deux âgées de dix ans – sur les activités quotidiennes d’une femme et d’un homme. Kokko reprend cet enregistrement d’époque et en fait la trame sonore d’une nouvelle structure filmique, réunissant ainsi deux univers parallèles. À l’écran, des images tournées en 2006 : dans un espace d’exposition dépouillé, une jeune femme nettoie une vitrine et y dépose une enregistreuse. En sous-titres, l’entrevue conduite en 1982 : la transcription chronométrée des dialogues (traduits en anglais) et des sons ambiants. Cet écart de temporalité, le dépouillement du lieu mis en scène et le caractère désincarné de la bande audio accentuent le caractère fictif du document, faisant écho à ce qui sépare la réalité des protagonistes interviewés de ce qu’ils avaient imaginé devenir.

Dans The Anarch (2008), Kokko tente de redéfinir le concept d’anarchie, à l’encontre de la perception populaire qui le confond au nihilisme, au chaos, au terrorisme. Elle demande donc à Veikko Leväaho (1924-2009) de relater son expérience – l’homme ayant été traduit en cour martiale pendant la Guerre de Continuation opposant la Finlande et l’Union soviétique (1941-1944) – et de préciser ce que serait selon lui une société idéale, sans injustice.
- Geneviève Bédard + Marie-Josée Lafortune

Originaire de Finlande, Jaana Kokko détient une maîtrise en arts de l’Université d’art et de design d’Helsinki (2002) et une maîtrise en sciences économiques de l’École supérieure de commerce d'Helsinki (1999). Elle a exposé et participé à plusieurs festivals de vidéo en Finlande, en Russie et en Europe.

L’artiste remercie le Conseil des Arts de Finlande de son appui.