Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Marie-Claude Bouthillier
du 6 novembre 2010 au 11 décembre 2010
Dans le ventre de la baleine

Dans l’histoire de la peinture, le motif de l’atelier est intimement lié à l’entreprise biographique de l’artiste. La nouvelle œuvre de Marie-Claude Bouthillier, Dans le ventre de la baleine (2010), confirme l’attrait pour cet espace dans notre imaginaire. En galerie, l’artiste tient le pari d’exposer un processus, concevant un environnement pictural sur mesure où elle explore les propriétés perceptuelles de la peinture, le motif de la grille et de son référent, la toile. Elle s’intéresse entre autres à la structure du Merzbau de Schwitters et à l’Atelier Brancusi, deux œuvres références (ré)actualisées dans cette installation «all-over» intégrant l’espace ambiant et transformant notre point focal.

Dans la petite galerie s’entassent donc des morceaux de canevas peints, des toiles antérieures et des objets qui évoquent l’espace de l’atelier, sans en être toutefois une reconstitution fidèle. S’il n’y a pas de référence directe au lieu, quoique l’artiste en ait reporté les dimensions, l’abondance de motifs, trames, grilles et voiles – citant au passage les séries Psychés-écrans et Apparitions – renforce l’impression d’être dans la matérialité du tableau (ou des tableaux), un sentiment appuyé par la qualité optique et tactile des différents supports et surfaces à parcourir. Dans Après l’expressionnisme abstrait (Art International, octobre 1962), Clement Greenberg reconnaissait que «la simple observance de ces deux normes – planéité et délimitation de la planéité – suffit pour créer un objet qui peut être perçu comme tableau : ainsi une toile tendue ou clouée existe déjà en tant que tableau, sans pour autant être nécessairement un tableau réussi». Comme il le soulignait à l’époque, «cette réduction n’a pas pour résultat de réduire, mais d’élargir les possibilités de l’art pictural». À cette fin, Bouthillier tend par ailleurs à une plus grande matérialité de la peinture en faisant cohabiter la représentation, la tactilité du support (allusion directe au textile), le motif et l’imprimé, en exacerbant justement ces conventions.

Avec cette installation, l’artiste insiste sur les notions de transformation et de processus afin de désigner les propriétés d’un nouvel espace dont la configuration fait songer à un refuge, un antre, un lieu en gestation – ce qu’illustre à sied le titre. Elle se réfère davantage aux constructions utopiques de Kurt Schwitters qu’à l’atelier de Brancusi : ainsi, il ne faut pas confondre cet environnement avec une mise en scène d’atelier, mais plutôt le comprendre et le percevoir comme une enveloppe qui est une même et seule œuvre.
- Marie-Josée Lafortune

«Dans le ventre de la baleine» fait l'objet d'un article de Nicolas Mavrikakis, Marie-Claude Bouthillier - Naviguer sur la toile (Voir, 18 novembre 2010), d'une entrevue radiophonique à l'émission Désautels Entrevue de Marie-Claude Bouthillier ( Désautels, 29 novembre 2010) et d'un compte rendu d'Anne-Marie St-Jean Aubre, Marie-Claude Bouthillier - Dans le ventre de la baleine ( Esse arts + opinions, no.71, Hiver 2011).

«Dans le ventre de la baleine» se classe à la tête du top 5 des meilleures expositions de 2010 selon Nicolas Mavrikakis Revue 2010 / Arts visuels - Une année radicale? (Voir, 23 décembre 2010), ainsi que dans le top 3 québécois de Marie-Ève Beaupré dans Canadian Art: Marie-Eve Beaupré’s Top 3: Quebec Quality / various locations jan to dec 2010 (Canadian Art, 23 décembre 2010).



Marie-Claude Bouthillier est une figure bien connue de la scène québécoise, ayant entre autres exposé au Musée d’art contemporain de Montréal et au Musée national des beaux-arts du Québec. Elle est aussi commissaire d’exposition; mentionnons Réponse à Zola (2006), présentée au Centre d’art et de diffusion Clark. Ses œuvres font partie de collections publiques.