Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Cecile Brass
le 7 mai 2011
The Re-Birthing Project

*Performance le samedi 7 mai @ 16h30*
Un utérus reconstitué à grande échelle sert de base à la narration d'un récit personnel sur l'artiste, la naissance de ses trois fils, sa culture, sa famille et sa communauté. L'oeuvre intègre des éléments puisés dans le théâtre et dans l'art audio pour créer une performance qui, en surface, raconte l'histoire de la naissance d'un enfant, mais qui rejoint les expériences universelles que se partagent les communautés.



Cecile Brass est membre de la Première Nation Peepeekisis et demeure à Regina. Son engagement dans les arts a débuté en performant avec la troupe de théâtre amérindienne Red Tattoo Ensemble et en dansant dans des pow-wows internationaux au sein d'une compagnie de danse. Après divers séjours en Europe, Brass a vécu à Taiwan pendant cinq ans; elle y a développé une passion pour l'universalité de l'expérience autochtone et les effets de la colonisation, un intérêt qui l'a menée à étudier les sciences politiques à l'Université de Regina. Elle a donné sa première performance artistique, «The Re-Birting Project», au Sâkêwêwak Storytellers Festival en 2009.