Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Elina Brotherus, Le Chemin, 2011, de la série | from the series 12 ans après (1999-2012). Épreuve à jet d’encre à pigments sur papier chiffon baryté beaux-arts, 90 x 120 cm. | Pigment ink print on Fine Art Baryta rag paper, 90 x 120 cm. Avec l'aimable autorisation de l'artiste | Courtesy of the artist.

Elina Brotherus
du 7 septembre 2013 au 17 octobre 2013
Le Mois de la Photo à Montréal :
Drone, L'image automatisée


*L'exposition est prolongée jusqu'au 17 octobre*
À l’occasion de sa 13e édition, Le Mois de la Photo à Montréal a invité le réputé commissaire britannique Paul Wombell à articuler sa programmation autour du thème Drone : l’image automatisée. Du 5 septembre au 5 octobre 2013, vingt-cinq expositions déployées sur différents sites transformeront la ville en une vaste exposition de photographie. Ce projet vise à cartographier la relation en constante mutation entre l’appareil photo et le corps humain.

Dans les œuvres d’Elina Brotherus, dont la vidéo Artists at Work (2010) et la série photographique 12 ans après (1999-2012), deux sujets reviennent souvent : l’artiste elle-même et l’appareil photo. Intéressée depuis longtemps par la représentation de l’artiste comme modèle, elle campe ostensiblement sa propre figure dans presque toutes ses photographies et vidéos. Les autoportraits de Brotherus la montrent dans des paysages majestueux ou dans des espaces confinés, où se reflètent diverses émotions allant de la mélancolie à la colère, de la perplexité à la sérénité. De son deuxième sujet, on aperçoit parfois le déclencheur souple dont le fil serpente au sol en direction de ses mains, l’appareil demeurant hors champ. Dans ses œuvres plus récentes, l’appareil photo apparaît dans l’image, partageant l’espace avec l’artiste.

Pour sa 13e édition, Le Mois de la Photo à Montréal présentera, en collaboration avec Optica, un centre d’art contemporain, 12 ans après d’Elina Brotherus.

Source :: Le Mois de la Photo à Montréal :: Relations de presse
François Bernier
francois.bernier@moisdelaphoto.com
T 1 514 390 0383

Le Mois de la Photo


Visite commentée de l'exposition par Anthony Burnham, samedi 28 septembre à 15h. Activité gratuite organisée dans le cadre des Journées de la culture.

Les Journées de la culture

L'exposition «12 ans après» de Elina Brotherus, présentée du 7 septembre au 12 octobre 2013 chez OPTICA, est brièvement mentionnée dans un article d'Éric Clément, Le Mois de la Photo - Quand l'appareil photo n'a plus besoin de l'homme (La Presse, samedi 18 août 2013). L'exposition fait également l'objet d'un article de Marie-Ève Charron, Celle qui est vue, celle qui regarde (Le Devoir, 14-15 septembre 2013, p. E10).

Entrevue avec Paul Wombell, commissaire invité du Mois de la Photo à Montréal, sur le blogue Lèche-Vitrine.

Née en 1972 à Helsinki, Elina Brotherus partage son temps entre la France et la Finlande. Elle a obtenu une maîtrise en photographie de la University of Art and Design Helsinki en 2000. Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles et collectives partout dans le monde, entre autres à la Photographers’ Gallery à Londres (2013) ; au Festival international de photographie de Lianzhou (2012) ; au Musée d’art moderne et d’art contemporain de Liège (2012) ; au Louisiana Museum of Modern Art à Humlebæk, au Danemark (2012) ; au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (2012) ; au Sørlandets Kunstmuseum à Kristiansand, en Norvège (2011) ; au Bloomberg Space à Londres (2010) ; au Finnish Museum of Photography à Helsinki (2009) ; et au National Art Center à Tokyo (2008). Elle est lauréate de nombreuses bourses et récompenses, et ses œuvres font partie de collections publiques majeures. Brotherus est représentée par gb agency à Paris, the Wapping Project Bankside à Londres et la Martin Asbæk Gallery à Copenhague.