Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
© Julie Lequin, Confabulatory Chronicles, 2012 -. Impression numérique| Digital print. 76,2 x 101,6 cm. Avec l’aimable permission de l’artiste | Courtesy of the artist. Photo: Paul Litherland

Julie Lequin
du 15 novembre 2014 au 20 décembre 2014
Bibelots

*Vernissage samedi le 15 novembre à 15h*
Julie Lequin fait de sa pratique un lieu où converge une multiplicité de médiums parmi lesquels prédominent le dessin, la performance, la vidéo, la sculpture et l’installation. Conceptuelles et bricolées, ses œuvres intègrent ses expériences de vie qui ont forgé son identité. Reproduisant des personnages de toute pièce qui meublent son existence, Lequin utilise l’humour, la satire, mais fait également appel à la nostalgie pour traiter de sujets identitaires et revoir les lieux qui l’ont façonnée et qu’elle a habités. Adepte du "Do it Yourself" (fais-le toi-même) et fascinée par la culture populaire, elle recrée à la main son environnement immédiat qu’elle documente, archive, manipule et bonifie à chaque intervention artistique.

Articulées autour d’une pratique interculturelle axée sur l’interaction et l’échange, ses œuvres constituent un laboratoire où l’artiste négocie sa relation au monde à la première personne. Reflet d’un monde globalisé, elles soulignent la complexité des relations entre individus et rendent compte des usages d’une langue étrangère qui permettent d’engager des identités nouvelles. Alternant le français et l’anglais, l’installation vidéo "Top 30" (2012) magnifie cette dualité à l’œuvre; Lequin filme à rebours le jour de ses anniversaires dans les divers lieux où elle a vécu. Sans être présentée dans son intégralité, cette vidéo divisée par année expose une actrice à chaque fois différente personnifiant l’artiste. Fredonnant une chanson qui l’aurait marquée durant l’année, ces femmes partagent l’intimité de Lequin et incarnent par leur dissemblance l’évolution même de l’identité.

L’installation "Confabulatory Chronicles" (2012 -) met pour sa part en scène, ou plutôt en boîte, les hommes marquants dans sa vie, tels que des enseignants et des amoureux. À l’image d’un diorama grandeur nature, cette plateforme lui permet d’en accentuer et d’en caricaturer certains traits. Lors d’une résidence réalisée à Mexico, Lequin a notamment appris des techniques artisanales et locales à base de papier mâché, cristallisées dans ce projet sous la forme de piñatas. Ce modus operandi affirme plus largement un processus dans sa pratique d'absorption et de représentation à la fois de codes culturels divers et d’observations quotidiennes. Il témoigne universellement de la nature hybride, poreuse et en constante transformation de l’identité au contact des autres et de leur univers.

Julie Alary Lavallée

Julie Alary Lavallée est coordonnatrice aux communications et aux archives au centre OPTICA. Également auteure, elle prépare sa thèse de doctorat sur l’art contemporain de l’Inde.

Communiqué de presse (pdf)

*Atelier scolaire*
Dans le cadre du programme médiation jeune public d’OPTICA, Julie Lequin est allée à la rencontre d’élèves de 5e et de 6e année de l’école primaire Saint-Enfant-Jésus située dans le quartier Mile End. Les élèves participants au projet ont eu l'occasion de visiter l’exposition en présence de l’artiste et d'explorer le processus créatif par l'entremise d'un atelier donné à leur école. Les oeuvres vidéo créées par les élèves durant l'atelier seront exposées à l'espace AGORA du centre OPTICA.

*Vernissage des élèves*
Les élèves exposeront leurs chefs-d’œuvres dans l’AGORA d’OPTICA du 10 au 20 décembre. Le vernissage aura lieu le 9 décembre lors d'un 5 à 7.

Pour plus d’information sur le programme médiation jeune public, contactez Marie-Laure Robitaille à mediation@optica.ca

Le programme de médiation jeune public reçoit le soutien du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal ainsi que de la Caisse Desjardins du Mont-Royal, la Caisse Desjardins de l'Est du Plateau et la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal.


Entente sur le développement art3



Diplômée en arts visuels de l’Université Concordia et du Art Centre College of Design de Pasadena (Californie), Julie Lequin est la lauréate 2014 de l’atelier-résidence de la FONCA à Mexico en partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec. Ses œuvres ont été exposées au Centre Clark, à l’espace Art in General, New York et au Los Angeles County Museum of Art.