Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
Jaana Kokko, Haven (Sadam), 2015.
Image tirée d'une vidéo haute définition avec son, 29 min. | Still frame from a HD video with sound, 29 min.
Avec l'aimable autorisation de l'artiste | Courtesy of the artist.

Jaana Kokko
du 23 janvier 2016 au 19 mars 2016
Days and Ideals

Nourrie de philosophie, la pratique artistique de Jaana Kokko interroge le potentiel politique de la représentation, explorant son pouvoir performatif à travers des vidéos où se côtoient le film expérimental et le film didactique.

Construit de jeux dialogiques où s’enchevêtrent philosophie politique et histoire à travers une narration souvent brechtienne, le travail vidéographique de Kokko s’articule autour d’axes thématiques tributaires de ces paradigmes : sens de la vie, mémoire, liberté, humanité, environnement, architecture, espace social, etc. Par des opérations de montage et d’assemblage, l’artiste construit des fables contemporaines qui ont paradoxalement toute l’apparence du documentaire social. De manière formelle, le dispositif de monstration de l’image répond donc à l’objectivité arbitraire du travail historiographique de façon à mettre en exergue le caractère intrinsèquement politique de la représentation. Les récits parallèles déployés dans chaque vidéo font rarement consensus, le langage étant également chez Jaana Kokko le catalyseur d’une mémoire à la fois individuelle et collective.

Avec Sadam (2013) et The Reading Circle (2010), l’artiste s’intéresse notamment à mettre en place une communauté intergénérationnelle de femmes dont les discours ou les visions politiques divergent et concourent tout à la fois à construire l’expérience même d’une certaine sororité. Par le truchement d’entrevues, Jaana Kokko tisse une mosaïque de portraits intimistes et pose la double question de l’identité politique et du genre. Inspirée par la pensée d’Hannah Arendt, l’artiste use de l’approche phénoménologique pour aborder les rapports souvent conflictuels ou antagoniques entre modernité et tradition, individu et société.

L’installation vidéo The Forest is Young and Full of Life (2012) met cette fois en corrélation l’homme et la relation romantisée et spéciste qu’il entretient à l’égard de l’environnement et des animaux, réactivant la rhétorique séculaire entre nature et culture. À la manière d’une vanité contemporaine, l’œuvre métaphore notre aliénation devant cette nature devenue précaire, menacée d’être rongée par l’avidité du capitalisme effréné, ce mal de société qui gangrène notre propre humanité.

Auteure : Anne-Marie Dubois
Anne-Marie Dubois est auteure et critique d’art.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (pdf)

REVUE DE PRESSE
HORNE, Stephen (2016)."Jaana Kokko: Days and Ideals", ETC Media, no. 108, pp. 95-96.

Originaire de Finlande, Jaana Kokko est doctorante de l’Université d’art, de design et d’architecture d’Helsinki et détient une maîtrise en arts visuels et une maîtrise en sciences économiques de l’École supérieure de commerce d’Helsinki. Sa pratique vidéographique a été présentée dans de nombreux festivals de vidéo en Finlande, en Russie et en Europe et a fait l’objet d’expositions solos en Finlande, en Allemagne, au Japon et en Suède. Son travail a pu être vu lors de l’exposition Life must be Alive en 2010 chez OPTICA.