Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
Julien Discrit, Animation (détail), 2016.
Image tirée de la vidéo, vidéo 4k, couleur, son. | Video still, 4k video, color, sound.
Avec l'aimable permission de l'artiste et de la Galerie Anne-Sarah Bénichou|
Courtesy of the artist and Galerie Anne-Sarah Bénichou

Julien Discrit
du 1 septembre 2016 au 8 octobre 2016
Nature. Culture.

Empruntant tour à tour à l’installation, à la performance, à la photographie ou à la vidéo, l’œuvre de Julien Discrit est nourrie par les échanges possibles entre les sciences humaines et naturelles et propose l’art comme topos pour faire interagir ces deux champs disciplinaires. Sa pratique artistique interroge l’écart entre l’expérience vécue d’un territoire et sa représentation visuelle ou matérielle, procédant à une investigation des divisions entre idées et pratiques, entre concepts et percepts.

Pour l’œuvre présentée au centre OPTICA, Discrit porte son attention sur le ruban (ou bande) de Möbius, objet paradigmatique de la topologie, une science en plein développement au 19e siècle qui s’intéresse aux possibilités de transformation continue des espaces. Le ruban figuré dans l’oeuvre porte le nom d’August Ferdinand Möbius, mathématicien allemand qui, en 1858, dépose un mémoire à l’Académie française des sciences lui attribuant cette découverte. Si le ruban est resté un objet de fascination des mathématiciens tout au long du 19e siècle, il a rapidement été récupéré par certains penseurs des plus influents des sciences humaines et sociales ; la psychanalyse lacanienne, par exemple, utilise la bande de Möbius comme modèle de spatialisation du travail de l’inconscient.1 L’aspect formel de la vidéo de Discrit, quant à lui, renvoie à une série de dessins et de gravures sur bois produites par M.C. Escher au début des années 1960, sur lesquels on peut voir neuf fourmis rouges circuler sur un ruban de Möbius, généralement placé à la verticale.

Suivant précisément une forme en torsion, le ruban de Möbius, qui devient par la vidéo un espace senti, expose la relation cyclique entre l’élaboration physique d’un concept mathématique, sa récupération par la théorie des sciences humaines et sociales, ses représentations artistiques potentielles et l’expérience qu’il est possible d’en faire en tant que phénomène physique. En évoquant simultanément ces contextes, la proposition de Discrit met en évidence les liens entre abstraction mathématique et réalisme organique, concédant que « toute conception du psychisme doit se fonder sur son enracinement dans le corps, par la perception sensorielle d’un objet concret et externe »2.

1. Voir, entre autres, LACAN, Jacques (2001 [1972]). « L’étourdit ». Autres écrits, Paris : Seuil, pp. 449-495.
2. SAINT-MARTIN, Fernande (2010). L’immersion dans l’art. Comment donner sens aux œuvres de sept artistes. Québec : Presses de l’Université de Québec, p. 4.

Auteur : Daniel Fiset
Daniel Fiset est historien de l'art et éducateur. Il vit et travaille à Montréal.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (pdf)

Julien Discrit est né en 1978 à Épernay (France). Diplômé de l’École supérieure d’art et design de Reims (2004), il vit et travaille à Paris. Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles (Ensapc Ygrec, Paris, 2015; Institut français de Roumanie, Bucarest, 2006; Jeu de Paume, Paris, 2005) et collectives (Centre Pompidou-Metz, 2016; Galerie Thomas Henry Ross, Montréal, 2014; Fundación Proa, Buenos Aires, 2012; La Biennale de Lyon, 2011).

Julien Discrit, Animation (détail), 2016 Image tirée de la vidéo, vidéo 4K, couleur, son.| Video still, 4k video, color, sound. Avec l'aimable permission de la Galerie Anne-Sarah Bénichou | Courtesy of the Galerie Anne-Sarah Bénichou