+ Programming + Archives Décades + News + Publications + Support Optica + Info

Décades

Exhibition

Years
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Index of artists, authors and curators

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

OPTICA Fonds (Concordia University Archives)

Guidebooks to help in consulting the archives

Electronic Reproduction Fees





Andrew Dutkewych
From February 7th 1984 to February 29th 1984
Travaux récents / New Work

The following document is only available in French:
"Le sculpteur Andrew Dutkewych vit et travaille à Ormstown au Québec. Il a obtenu en baccalauréat en arts visuels du Philadelphia College of Art en 1966 et il a poursuivi des études post-graduées à la Slade School of Fine Arts à Londres, Angleterre.

Une fois revenu à Montréal, il a exposé son travail au Musée d’art contemporain, au Centre Saydie Bronfman, à Véhicule et récemment, aux Galeries d’art Sir George Williams. Il a de plus participé au Symposium international de sculpture environnementale à Chicoutimi et, en 1983, a présenté ses œuvres sur les pelouses du Agnes Etherington Art Centre à Kingston, Ontario.

Dans ses sculptures en acier, Dutkewych développe une recherche sur la frontalité à partir d’un concept de non-référentialité. Son propos, à l’origine influencé par la sculpture formaliste de Grande-Bretagne, des États-Unis et du Canada, prend en compte depuis quelque temps l’observation de la dialectique nature/architecture.

La sensibilité qui se dégage des sculptures de la présente exposition avait en quelque sorte été anticipée dans la conclusion du catalogue écrit par la conservatrice, Sandra Paikowski en 1982 sur Andrew Dutkewych : « Ce serait une erreur de percevoir la série [d’œuvres dans cette exposition] en tant que sculpture paysagiste. Pourtant, peut-être du fait que Dutkewych travaille à la campagne, un lien métaphorique se trace entre la logique sculpturale de Cascades et la logique interne et mystérieuse de la nature."
- Press release (Optica)
- Silvy Panet- Raymond (translation)