+ Programming + Archives Décades + News + Publications + Support Optica + Info

Décades

Exhibition

Years
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Index of artists, authors and curators

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

OPTICA Fonds (Concordia University Archives)

Guidebooks to help in consulting the archives

Electronic Reproduction Fees





Michael Fernandes
From December 1st 1984 to December 22nd 1984
Cour âge

The following document is only available in French:
"Optica présente son installation en trois parties : No Escape, Manœuvres et Growing Up Strong, qui rejoignent plusieurs pratiques : objets fabriqués selon diverses échelles, photographies, projections et bandes sonores. Le tout engage le spectateur dans une relation avec les aspects multiples de l’environnement. La voix de l’artiste s’insère comme présence au sein de l’œuvre.

« Fernandes semble assigner un système de valeurs, inventer des éléments et provoquer des associations sur divers plans lors de la fabrication de l’œuvre. Le tout est provisoire. Son travail ne s’articule pas en tant qu’entité thématique. C’est comme s’il pensait tout haut et que dans l’espace de la galerie il trouvait un endroit précis, propice à cette contemplation. »
- Cliff Eyland, Vanguard, été 1984

Fernandes nous dit de son travail : « Cette installation est un constat sur la situation humaine et les complexités qui en découlent, sur notre façon d’improviser ou encore de jouer sur telles possibilités. Le travail s’accorde plutôt avec la vulnérabilité intérieure qu’avec les gestes extérieurs. »"
- Press release (Optica)