+ Programming + Archives Décades + News + Publications + Support Optica + Info

Décades

Exhibition

Years
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Index of artists, authors and curators

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

OPTICA Fonds (Concordia University Archives)

Guidebooks to help in consulting the archives

Electronic Reproduction Fees





Annie Martin
From January 11th 1997 to February 15th 1997
Couché

The following document is only available in French :
«Couché» regroupe plusieurs œuvres textiles sculpturales, incorporant des éléments sonores, qui abordent la réification et le deuil de l’identité sexuelle, qui sont caractéristiques de notre époque. Ces pièces pointent les manières dont l’identité sexuelle a déjà été monumentalisée et sa perte, présagée. La théoricienne Judith Butler avance que la formation même de l’identité sexuelle, alors que nous faisons l’expérience de la perte de cet «autre» que nous ne deviendrons jamais, évoque la mélancolie. Le «vide» de ces vêtements (si on peut les appeler ainsi) suggère comment, dans notre culture, les objets, les styles et les manières contribuent à la valeur des identités humaines et les usurpent. La «jupe» peut se substituer à d’autres commodités-valeurs qui habitent et structurent l’univers tel que nous en faisons l’expérience. La forme de la jupe est emblématique et pénétrante; ce qui m’intéresse précisément, c’est la façon dont sa silhouette détermine et nie à la fois toute signification.
- Internal document(Optica)

Annie Martin a vécu en Colombie Britannique avant de déménager à Montréal en 1984 pour poursuivre ses intérêts en art. En 1994, elle termine une maîtrise en peinture à l’Université Concordia. Au cours des dernières années, elle a participé à plusieurs expositions et projets à Montréal et ailleurs, entre autres «Résider», un projet à La Centrale, et «Entr’espace», au Centre Saidye Bronfman, tous deux à Montréal en 1995, «A Dress, States of Being», à la Winnipeg Art Gallery en 1995, et «figure», une exposition individuelle a Articule à Montréal en 1994. En 1997, son travail sera montré à la SAW Gallery à Ottawa et à A.K.A. à Saskatoon. Elle fait partie du comité de sélection de la galerie Articule, et ses textes ont été publiés dans Parachute ainsi que dans divers catalogues.

Bibliographie
- Aquin, Stéphane, «Annie Martin», Voir, 23-29 janvier 1997, p.43.